Monday December 11, 2017
French (Fr)English (United Kingdom)
Photo Photo
Home /  Investissements étrangers
Investissements étrangers PDF Imprimer Envoyer

A moins de trois heures de vol de métropoles européennes et des grandes villes du Moyen Orient, la Tunisie est la destination privilégiée pour ceux qui décident d’accéder au premier marché mondial : l’Europe. L’existence de plusieurs ports et d’une flotte maritime moderne répondant aux exigences de sécurité et de rapidité permettent une desserte régulière des principaux ports européens.
L’investissement est libre pour les nationaux et les étrangers dans des nombreux secteurs d’activités.Tout investisseur étranger peut détenir jusqu’à 100% du capital du projet sans autorisation dans la majeure partie des secteurs, notamment dans l’industrie manufacturière, le tourisme, les services liés  à l’industrie et le service totalement exportateur.
La Tunisie offre aux investisseurs étrangers un ensemble de services et d’avantages attractifs. Un cadre légal favorable a été défini. Il est basé sur le « code d’incitations aux investissements », entré en vigueur le 1er janvier 1994. Ce code offre des avantages communs à tous les investissements dans les activités qui y sont listées ainsi que des avantages spécifiques en fonction d'objectifs précis tels que l'exportation, le développement régional…
Les avantages communs concernent le dégrèvement des bénéfices réinvestis dans la limite de 35% de l'assiette de l'impôt, l'exonération des droits de douane et la réduction de la TVA à 10% pour les biens d'équipements importés et la possibilité d'opter pour le régime d'amortissement dégressif pour le matériel et les outils de production.

Des avantages spécifiques tels que l'exonération de l'impôt sur les sociétés pendant 10 ans et la réduction de 50% de l'assiette imposable à partir de la 11ème année pour une durée illimitée et ce jusqu’à 2011, l'exonération des droits d'enregistrement, la franchise totale des droits et taxes pour les biens d'équipement y compris le matériel de transport des marchandises, les matières, les semi-produits et les services nécessaires à l'activité sont octroyés aux entreprises totalement exportatrices.
Selon la publication de l’indice de liberté économique édité par « the Heritage Fondation » et « the Wall Street journal », la Tunisie devance désormais certains pays du golf.
D’autres parts et sur un total de 125 pays, la Tunisie vient d’occuper la 38e place mondiale en matière de facilitation du commerce extérieur 2010 selon le rapport du forum économique de Davos. Le pays est 2e sur le plan africain, et occupe le premier rang à l'échelle maghrébine.
Baptisé «Global Enabling Trade Report 2010», le rapport classe les pays listés en fonction de l’ensemble des mesures qui simplifient les échanges commerciaux à l'échelle internationale. Et ce en utilisant l’ «enabling Trade index» qui mesure les facteurs, les politiques et les services qui favorisent la libre-circulation des marchandises à travers les frontières jusqu'à leur point de livraison.
Sont également pris en considération, les facteurs encourageant le commerce dans quatre domaines à savoir l’accès au marché, l’administration douanière, l’infrastructure de transport et de communication ainsi que l’environnement commercial.
Par ailleurs, la Tunisie est le premier pays de la rive sud de la Méditerranée à avoir signé l’accord d’association et de libre échange avec l’UE-25 (y compris Roumanie et Bulgarie). Par conséquence, elle bénéficie de l’accès sur le marché de l’UE.